Je suis un chercheur dans le groupe d’écophysiologie végétale à l’Institut de la botanique de l’Université des ressources naturelles et sciences de la vie (BOKU Wien). Je suis aussi le leader d’un projet financé par le WWTF sur l’anatomie dynamique des feuilles. J’ai été récipiendaire de la bourse Lise-Meitner du Austrian Science Fund (FWF). De 2014 à 2017, j’étais boursier du Katherine Esau Postdoctoral Fellowship à l’Université de la Californie à Davis, dans le laboratoire de Matthew Gilbert.

Je travaille présentement sur la compréhension des bases physiologiques, anatomiques et structurelles de l’efficacité de l’utilisation des ressources, principalement en lien avec la lumière et l’eau au niveau de la feuille. L’objectif final de mes travaux est de mieux prédire comment les plantes feront face aux variations climatiques. Mon expérience est vaste et mes travaux ont traité de sujet fondamentaux et appliqués en physiologie végétales, tant en chambre de croissance qu’à l’intérieur de projets en plein champ. Mes travaux inclus une forte composante technologique, utilisant des techniques diverses, et n’hésitant pas à contruire de l’équipement spécifique, afin de prendres des mesures sur des plantes et dans le sol, et ainsi intégrer ces données dans des modèles à l’échelle de la feuille, du plant, ou du champ.

Mes principaux collaborateurs des dernières années sont Danny Tholen (BOKU) et Adam Roddy (Florida International University).

Au sein du projet financé par le WWTF, je collabore avec:
Ingeborg Lang (biologiste cellulare, Université de Vienne)
Walter Kropatsch et Jiří Hladůvka (informaticiens, groupe “pattern recongnition and image analysis”, TU Wien)
Anja Geitmann (biologiste cellulaire, McGill University)
Anne Bonnin (physicienne, Swiss Light Source)